Ou faire traduire un document ?

Ou faire traduire un document ?

Temps de lecture: 
4

Si vous avez besoin de faire traduire un document, vous allez forcément devoir faire appel à un traducteur. Dans ce cas, différentes solutions s’offrent à vous, tout dépend de vos besoins et de vos attentes. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir rapidement où faire traduire vos documents.

Un traducteur assermenté

Il existe de nombreux traducteurs sur le marché, mais rares sont les traducteurs assermentés. Le traducteur assermenté est le professionnel qui a reçu la certification CERTITRAD, délivrée depuis l’année 2011 par le Bureau Veritas. Cette dernière permet ainsi de mettre en avant le traducteur ayant la capacité de fournir un travail de qualité supérieure. Le traducteur assermenté a donc les compétences nécessaires pour traduire des documents juridiques. Ces derniers peuvent être officiellement présentés devant les administrations, institutions et les autorités françaises ainsi qu’à l’étranger. Ainsi, si vous avez besoin de réaliser la traduction d’un document juridique que vous désirez montrer aux autorités, il vous sera nécessaire de faire appel à un traducteur assermenté qui apposer son cachet et sa signature sur le document final.

Un traducteur classique

Si votre document à traduire n’est pas d’ordre juridique et que vous n’avez donc pas besoin de le faire parvenir aux autorités, vous pouvez avoir recours à une agence de traduction ou un traducteur freelance. Afin d’effectuer votre choix, n’hésitez pas à demander une preuve du diplôme de traduction obtenu. Certaines personnes se prétendent « traductrices », mais ne maîtrisent pas la langue. N’hésitez donc pas à faire réaliser quelques tests avant de faire votre choix final. On ne s’improvise pas traducteur du jour au lendemain, uniquement parce que l’on estime que l’on dispose de quelques notions dans une langue étrangère et que le traducteur automatique fera le reste. Dans tous les cas, si vous optez pour une agence de traduction, sachez que tous les traducteurs recrutés sont titulaires d’un diplôme reconnu par l’État, et cela peut donc vous rassurer. En ayant recours à un traducteur freelance, c’est à vos risques et périls. N’hésitez donc pas à faire relire par une personne qui maîtrise la langue. Sachez qu’il est parfois plus judicieux d’investir quelques euros supplémentaires dans une agence de traduction que de publier un article en langue étrangère qui ne veut rien dire, et qui vous rendra totalement ridicule et non crédible.

The Must Read List